L’économie du Grand Est est caractérisée par les poids de son industrie et de son agriculture /viticulture, supérieurs à la moyenne nationale.

Le Grand Est est la 2e région industrielle, hors Ile de France, spécialisée dans l’industrie manufacturière, l’énergie et l’agroalimentaire. Sur les 188 000 entreprises ressortissantes des CCI (67 000 Alsace, 71 000 Lorraine, 42 000 Champagne Ardenne) on compte 36 000 établissements industriels.

L’industrie fournit 16,1 % des emplois de la région, soit une part plus importante que la moyenne de l’ensemble des régions françaises (12,4 %). 10,9 % des industries françaises de 100 à 499 salariés sont implantées en région Grand Est et 10,3 % des industries de plus de 500 salariés (alors que le Grand Est ne représente que 8,7 % de la population).

L’Agriculture est une autre ressource économique spécifique de la région Grand Est, avec une viticulture forte et de renommée internationale, mais aussi de la culture céréalière, de la polyculture et de l’élevage. L’agriculture représente 3,1 % des emplois de la région (2,9 % en France) et 3,5% de la valeur ajoutée produite.

La région comprend deux des plus grands vignobles français : le vignoble de Champagne qui s’étend sur 34 500 hectares, le vignoble d’Alsace qui s’étend sur 15 527 hectares et sans oublier le vignoble lorrain beaucoup plus petit. L’Alsace et la Lorraine sont respectivement les première et troisième régions brassicoles de France et la Champagne-Ardenne compte également des brasseries. La région Grand Est est donc de très loin, la première région productrice de bière du pays.

La filière forêt-bois y est également représentée de manière significative, avec une production annuelle de 6,8 millions m3 de bois et 220 scieries représentant 17% du sciage français.

Destination touristique, l’Alsace a accueilli 12,2 millions de touristes en 2014 (+1,7%) pour 25,5 millions de nuitées et 2,2 milliards d’euros de chiffres d’affaires (+1,9%). La Lorraine a accueilli 16,5 millions de visiteurs (11,4 millions d’excursionnistes et 5,1 millions de touristes) pour 19,5 millions de nuitées et un chiffre d’affaires de 1,2 milliards d’euros. En Champagne Ardenne avec 4,1 millions de nuitées (2,8 millions d’excursionnistes et 1,3 millions de touristes) le tourisme génère un chiffre d’affaires de 1,4 milliards d’euros.